La grippe espagnole en Saskatchewan - Journaux

Journaux

Les Archives provinciales de la Saskatchewan préservent sur microfilm ou en format numérique de nombreuses années de parution de journaux de la province comme le Leader de Regina et le Daily News de Moose Jaw. Beaucoup d’entre eux peuvent être consultés sur le site Web des journaux historiques en ligne de la Saskatchewan (Saskatchewan Historical Newspapers Online) à http://sabnewspapers.usask.ca/. Ces journaux donnent aux lecteurs une idée concrète de la façon dont la grippe espagnole a affecté la vie en Saskatchewan. La présente exposition met en vedette des articles des journaux susmentionnés, parus en octobre et novembre 1918, c’est-à-dire du début jusqu’au point culminant de l’épidémie dans la province. Dans ces journaux, l’impact de la grippe est évident par le nombre d’articles consacrés à la maladie dont plusieurs ont été mis en manchette. Un résumé de ces articles apparaît à côté des vignettes d’images.

 

Moose Jaw Herald, 24 octobre 1918

 

Le Leader de Regina

  Mardi 1er octobre 1918

Contrôle effectué dans un train afin d’enrayer la « maladie espagnole ».

Le docteur W.W. Seymour, commissaire à la santé de la province, demandera l’inspection d’un train en provenance de l’est du pays afin de détecter des signes de la grippe espagnole parmi les passagers. À Winnipeg, certains passagers présentant des symptômes avaient déjà dû descendre du train. Les symptômes de la maladie comprennent des frissons, de la fièvre, des maux de tête et une très forte toux. Des mesures préventives pouvant arrêter la propagation de la maladie comprennent l’isolement de la personne affectée et le port d’un masque.

 

Mardi 15 octobre 1918

 

Dortoir de camp sous quarantaine

Le camp du 1er bataillon de dépôt où dorment la plupart des soldats en attente d’un rapatriement a été placé sous quarantaine. Parmi les soldats ayant paradé, douze étaient malades. Sept d’entre eux ont été transportés à l’hôpital de contagieux et cinq sont retournés, lundi, au front.

Un troisième membre de la famille Kerr décédé dans les huit jours

Mademoiselle Aurilla Kerr, institutrice de 21 ans, est décédée le 14 octobre. Son frère est décédé le 6 octobre, sa mère le 10 et sa sœur semble montrer des symptômes de la maladie. La famille Kerr était bien connue et respectée dans toute la ville.

Médecins et personnel infirmier recherchés!

Le docteur Seymour, commissaire à la santé publique demande à tout médecin ou infirmière susceptible de prêter main-forte à la lutte contre l’épidémie de s’adresser à son bureau. De nombreuses localités, dans la province, sont en manque de professionnels de la santé.

Les moissons de la mort

Cinq victimes de l’épidémie ont été enterrées hier et six vont l’être aujourd’hui (15 octobre). Toutes les funérailles sont organisées par le salon funéraire Speers.

Les épidémies de grippe ne sont pas une nouveauté

Le docteur Seymour affirme que cette maladie est apparue il y a 745 ans. Pour éviter d’être contaminé, le docteur suggère d’éviter les foules, de ne pas éternuer ou tousser près d’une autre personne, de ne pas utiliser de vaporisateur, ni de se gargariser, sans recommandation d’un médecin.

Hôpitaux pleins et 15 nouveaux cas de grippe

Les hôpitaux, y compris l’hôpital de contagieux, sont pleins de patients souffrant de la grippe espagnole. De nombreux professionnels de la santé, médecins et employés du CP Rail sont eux-mêmes aux prises avec la maladie. À Regina, la situation dans les casernes de la Royale Gendarmerie à cheval du Nord-Ouest s’améliore. Un décès seulement et aucun nouveau cas grave n’a été rapporté dans les trois derniers jours.

Jeudi 17 octobre 1918

Fermeture des lieux de loisir et des églises et interdiction de se réunir

Le docteur Bow, M.H.O., demande la suspension de toute réunion publique

Tous les lieux publics seront fermés pour cause de propagation de la grippe. Les écoles publiques resteront ouvertes, car le nombre d’enfants atteints est beaucoup moins important. Toutefois, si dans le foyer d’un élève, une personne contracte cette maladie, l’élève ne devra plus se rendre à l’école. Le Regina College et l’école normale, qui font l’objet de surveillance quotidienne de la santé, resteront ouverts. Le docteur Bow recommande à tous de consommer des aliments nutritifs, de prendre régulièrement l’air, de bien aérer la maison, d’éviter les foules et surtout de ne pas paniquer. Pour remédier au manque de personnel soignant, il est demandé à tout infirmier et infirmière diplômé, ou en passe de l’être, de bien vouloir aviser le ministère de la Santé s’ils sont en mesure d’apporter leur aide.

L’épidémie gagne du terrain à Regina : soixante nouveaux cas rapportés ou découverts hier

À ce jour, le nombre total de cas de grippe se chiffre à 210, et celui des décès à 12. Le nombre de personnes atteintes de la maladie s’est accru de 40 nouveaux cas rapportés le mercredi 16 octobre et de 20 rapportés trop tard pour être enregistrés. Toutefois, un seul décès a été recensé. Quatre membres du personnel soignant sur cinq étant atteints de la grippe, la situation rend les soins au public d’autant plus difficiles. Sept gardiens et 11 prisonniers sont également atteints de la maladie dans la prison de Regina. La quarantaine sous laquelle étaient placés les soldats de retour au pays vient d’être levée, car aucun nouveau cas n’a été rapporté dans leurs rangs. La commission scolaire des écoles séparées a ordonné la fermeture de ses écoles afin d’éviter le risque qu’un enfant soit touché par la maladie.

Avis public concernant le Rex Theatre et le Rose Theatre

Ces deux théâtres ont annoncé leur fermeture jusqu’à ce qu’il soit sans danger de reprendre leurs activités.

 

Mercredi 30 octobre 1918

Recensement des cas de grippe effectué en ville, aujourd’hui, par de nombreux recenseurs

Le comité de l’épidémie de grippe a été réorganisé et un nouveau président ainsi qu’un nouveau conseiller médical ont été nommés. Des bénévoles de divers organismes font du porte-à-porte pour recenser les cas de grippe et les cas nécessitant une intervention immédiate, afin d’évaluer les différentes situations et déterminer quelles mesures sont à prendre. Une carte donnant des instructions sur la façon de faire face aux cas de grippe sera également remise à tous les foyers visités.

Lire les cartes remises

Les cartes émanant du commissaire à la santé sont distribuées dans tous les foyers de Regina. On demande à tous les citoyens de lire attentivement cette carte et d’en suivre les instructions jusqu’à la fin de l’épidémie.

Situation actuelle

Hier, la grippe a fait 20 victimes

Vingt personnes sont décédées de la grippe le 16 octobre, portant à 113 le nombre de victimes à Regina. Toutefois, un grand nombre de personnes atteintes de la maladie sont en voie de convalescence. La situation s’améliore dans les casernes de la Royale Gendarmerie à cheval du Nord-Ouest qui ne comptent plus que trois malades. La Regina Burial Company ayant fermé pour cause de décès de son gérant, l’établissement des pompes funèbres Speers se charge de toutes les funérailles et du transport des malades à l’hôpital.

 

Mercredi 6 novembre 1918

Une proclamation fait appel au civisme des concitoyens

Un grand nombre de malades nécessitent l’aide de personnes bien portantes

Le lieutenant-gouverneur a émis une proclamation demandant aux citoyens de communiquer avec leurs voisins pour s’assurer que tout va bien, d’apporter au besoin l’aide qu’ils sont en mesure d’offrir, de rapporter tout cas de grippe et de faire le nécessaire pour en éviter la propagation.

Des agents de police guérissent de la grippe

Deux agents de police, H.D. French et H.D. Tredwell, ont quitté l’hôpital général et ont repris leur service.

 

 

Daily News de Moose Jaw

23 octobre 1918

L’inquiétante propagation de la grippe force la municipalité à convertir le Moose Hotel en hôpital. Aujourd’hui, 62 nouveaux cas portent à 222 le total des malades.

Les hôpitaux ne pouvant plus recevoir de nouveaux patients, le Moose Hotel doit être converti en hôpital afin de répondre au nombre croissant de cas de grippe. Cette annexe ajoutera vingt lits à leur capacité totale. Selon le docteur Turnbull, médecin-hygiéniste, l’épidémie s’aggrave et il est à craindre que dans les foyers de nombreux cas de grippe ne soient pas rapportés.

Les cas de grippe espagnole continuent d’augmenter à Regina.

Au 19 octobre 1918, 325 cas de grippe et 23 décès ont été recensés à Regina. L’école St. Joseph sera utilisée en tant qu’hôpital afin d’aider à faire face au débordement dans les hôpitaux.

24 octobre 1918

La ville prévoit de créer un foyer d’accueil pour les enfants dont les parents sont trop malades pour en prendre soin.

Le maire a déclaré que la municipalité va tenter d’ouvrir, en ville, un foyer tenu par des dames bénévoles pour le soin des enfants dont les parents sont malades, et où ils pourront rester jusqu’au rétablissement de leurs parents.

Madame W. H. Stiles, décédée jeudi de la grippe

Madame W. H. Stiles a été emportée par une pneumonie causée par la grippe espagnole. Tombée malade en même temps que son mari, W. H. Stiles, machiniste responsable de la batterie de linotypes du journal The Evening Times, Mme Stiles est décédée dix jours après le début de cette maladie. Elle avait trente ans et laisse un fils de trois ans.

Aide faisant cruellement défaut aux enfants dont les parents souffrent de la grippe

Vingt-quatre petits pensionnaires, dont neuf souffrent de la grippe, se trouvent actuellement au foyer d’accueil pour enfants. Le foyer ayant atteint sa pleine capacité, les nouvelles demandes d’accueil d’enfants dont les parents sont malades ne peuvent plus être acceptées. La Société d’aide à l’enfance demande à toute personne en santé, disposant de place, d’accueillir des enfants dont les parents ne peuvent plus s’occuper.

Utiliser le téléphone le moins possible

Une demande est adressée à tous de n’utiliser le téléphone que pour « raisons d’affaires ». La grippe touchant les membres du personnel, il est de plus en plus difficile pour les standardistes de faire face à tous les appels.

Les dames de St. Andrew organisent un service de soupe populaire

Les dames auxiliaires (Ladies’ Aid) de St. Andrew ont organisé un service de soupe populaire au sous-sol de l’église St. Andrew pour répondre aux besoins de ceux affectés par l’épidémie.

Madame Harry Mead, décédée jeudi d’une pneumonie

Mme Harry Mead, épouse du propriétaire de l’hôtel Royal George est décédée, à son domicile, d’une pneumonie causée par la grippe qu’elle avait contractée une semaine auparavant.

La grippe a fait 11 victimes dans les dernières 24 heures

Dans les dernières 24 heures, 11 décès et 24 nouvelles admissions à l’hôpital ont été enregistrés, sans compter les nombreux cas encore non rapportés dans les domiciles privés. Selon une nouvelle règle, seuls les médecins peuvent rapporter les cas de grippe. Toutefois, ces derniers se faisant de plus en plus rares, le nombre de nouveaux cas reste inconnu. Le nombre de victimes s’élève maintenant à 28.

Plus de morts que l’on ne peut creuser de tombes!

Le cimetière municipal ne peut plus trouver assez d’hommes pour creuser assez rapidement le nombre de tombes nécessaires pour enterrer les morts. Les cercueils sont donc déposés dans le caveau du cimetière jusqu’à ce que des fosses soient creusées. Le nombre de médecins n’est plus suffisant pour fournir les certificats de décès.

Conférence locale des Older Boys’ également reportée

Les conférences Older Boys prévues dans toute la Saskatchewan sont reportées en raison de l’épidémie de grippe.

 

Vendredi 25 octobre 1918

Organisation d’un comité dynamique sur la santé (Energetic Health Committee) afin que toutes les mesures soient prises pour enrayer l’épidémie de grippe

Des représentants d’organismes locaux se sont réunis pour discuter de la mise en place d’une commission citoyenne pour la santé afin d’enrayer la propagation de la grippe espagnole. Cette commission a conclu que le port de masque devrait être obligatoire et la vaccination gratuite pour tous. La commission a ouvert un bureau qui restera en activité aussi longtemps que nécessaire et servira de quartier général pour la recherche de personnel infirmier, de bénévoles prêts à faire du porte-à-porte, et de personnes en situation d’accueillir des enfants dont les parents sont malades.

L’emprunt de la Victoire : ville de Moose Jaw

Le congé civique prévu pour le lundi 28 octobre a été annulé en raison de l’épidémie.

Avis aux paroissiens de l’église St. Joseph

Tous les services du 27 octobre 1918 sont annulés.

Avis aux CITOYENS!

La commission citoyenne pour la santé demande l’aide de 100 bénévoles pour recenser le nombre de personnes ayant contracté la grippe espagnole. La commission a également besoin de 50 véhicules et de travailleurs bénévoles pour les hôpitaux, les résidences privées et son quartier général. Tous sont tenus de porter un masque fourni gratuitement et disponible au quartier général.

Le docteur Turnbull recommande le port d’un masque

Le docteur Turnbull, médecin-hygiéniste, a déclaré dans une entrevue que toute personne devrait porter un masque en tant que mesure préventive de la grippe. Un masque ne peut pas être porté plus de deux heures avant de devoir être stérilisé en le faisant bouillir.

Annulation de la demi-journée de congé, lundi

En raison de l’épidémie de grippe, le maire Davidson a décidé d’annuler la demi-journée de congé pour l’Emprunt de la Victoire, qui avait été prévue pour le lundi 28 octobre 1918.

Onze décès, ces dernières 24 heures, portent maintenant le total des victimes à 39 

Depuis ce jeudi 24 octobre, à midi, treize nouveaux cas de grippe ont été recensés et onze patients ont obtenu leur congé de l’hôpital. Toutefois, depuis cette même date, onze décès sont à déplorer, portant à 39 le nombre total de victimes de la grippe. On suppose que de nombreux malades se trouvent encore à leur domicile.

Décès causés, aujourd’hui, par la grippe :

Morris Bacon, 25 ans; Blake Scott (chef de train), 40 ans; Joseph Yemoto, 39 ans; George Cousins et William Steele, 49 ans; Hessie Marwood, 26 ans; Charles Switzer, 19 ans; George Eric Dell, 3 ans; Adam Gabel, 2 ans et Annie S. Latimer, 32 ans sont décédés de la grippe.

Si vous avez besoin d’aide, téléphonez au quartier général

Le comité citoyen pour la santé sera ouvert jour et nuit et des bénévoles peuvent venir vous aider en cas de grippe.

Le grand défilé de l’Emprunt de la Victoire est annulé

La parade de l’Emprunt de la Victoire a été annulée en raison de l’épidémie. Compte tenu d’un nombre restreint de bénévoles disponibles, ceux qui souhaitent acheter des obligations de la Victoire peuvent le faire sans attendre qu’un représentant se présente à leur porte.

Précédente     Suivante